Mandat de vente simple, mandat de vente exclusif ou mandat de vente semi-exclusif ? Le Revenu vous présente les atouts et défauts de chaque formule. Le mandat semi-exclusif est souvent un bon compromis.

Vous êtes décidé à mettre en vente votre maison et vous préférez confier cette tâche à un agent immobilier pour vous décharger des visites et de toutes les formalités administratives. Ce contrat par lequel vous donnez à un professionnel le droit de vendre votre bien revêt plusieurs formes. 

Il est simple, exclusif ou semi exclusif. Mieux vaut ne pas se tromper. Le Revenu vous présente les plus et les moins de chaque famille de contrat.

Le mandat simple, la liberté de vendre dans plusieurs agences

Choisir un mandat simple c’est avoir la possibilité de mettre en vente votre maison dans plusieurs agences immobilières et même de vous en charger vous-même sur les sites de ventes entre particuliers.

Les plus :  

+ Vous multipliez les chances de trouver un acquéreur en le mettant dans deux ou trois agences, et même plus. Vérifiez tout de même que les informations déterminantes sont les mêmes sur toutes les annonces : le même prix, la même surface, le même nombre de pièces…

+ Vous conservez la possibilité de vendre par vous-même et vous faites l’économie des frais d’agence (4 à 5% du prix de vente).

+ Vous signez pour trois mois maximum, renouvelable

Les moins :

– Avoir une maison en vente dans plusieurs agences peut signifier qu’elle a des défauts, qu’elle est trop cher.

– Vous mettrez plus de temps à la vendre. Les professionnels se sachant en concurrence pour percevoir leur commission, peuvent se montrer moins motivés à la mettre en avant et engager seulement un minimum de frais. Cependant en période de pénurie de biens dans plusieurs villes, on peut penser qu’ils accueilleront favorablement votre proposition de mandat même simple.

 -Vous ne ferez pas d’économies de frais de vente en choisissant le mandat simple. Chaque agence a bien sûr sa propre tarification. Par exemple dans cette agence du 10e arrondissement de Paris. Pour un bien jusqu’à 150.000 euros maxi, ils s’élèvent à 6.500 euros TTC pour un mandant simple et à 5.000 euros pour un mandat exclusif. Entre 150.000 et 400.000 euros, prévoyez 4% avec un mandat simple et 3,5% avec un mandat exclusif.

Notre avis : en jouant sur plusieurs tableaux on multiplie les chances de trouver un acquéreur, mais les délais de vente sont aussi plus longs : six mois en moyenne

Le mandat exclusif pour vendre plus vite

Comme son nom l’indique le contrat exclusif signifie que vous signez avec un seul et unique agent immobilier pour une durée de trois mois maximum.

Les plus :

+ Une plus grande implication de l’agent immobilier. «Signer un contrat exclusif est parfois perçu comme une perte de liberté pour le client, mais l’agent immobilier se sent tenu de faire plus de choses, explique Thierry Bertin de l’agence Laforêt Paris 17e Villiers. Nous nous engageons, par exemple, sur une liste d’actions assez longue, et si on ne remplit pas l’une d’elles, le client a la faculté de revenir sur son mandat.»

+ Le professionnel met tout en œuvre pour vendre vite et bien et percevoir sa commission. Tous les services proposés doivent être mentionnés dans le contrat. On vous proposera des comptes-rendus de visite, des visites virtuelles, des plans en 3 D, des photographies réalisées par un professionnel, la vérification du financement, du home-stanging virtuel, jusqu’à la réalisation du pré-état daté. «Nous faisons les démarches administratives avec le syndic en amont alors qu’avec un mandat simple nous les faisons une fois que nous avons l’offre. Bref, le mandat exclusif fait gagner du temps», détaille Thierry Bertin.   

+ Vous signez pour trois mois maximum. Pour éviter de vous retrouver coincé avec un agent inefficace, commencez par un mandat plus court que vous reconduirez.

Les moins :

– Restriction de la visibilité puisque vous ne pouvez pas de vendre le bien par vous-même, ni le mettre sur les sites d’annonces entre particuliers. Cependant l’agence de son côté peut l’inscrire sur des sites comme seloger ou leboncoin et même partager cette annonce avec des professionnels de sa région, si elle est abonnée au fichier Amepi. Ce fichier commun des maisons et appartements en vente permet à d’autres agents inscrits d’être informés des nouvelles annonces et de les proposer. Vous ne devez pas hésiter à demander si l’agent immobilier a cette possibilité. C’est un plus car le bien sera proposé par plus de professionnels, et financièrement cela ne change rien pour vous. La commission reste la même, elle est juste partagée entre les deux agences.

Notre avis : Même si le bien est «représenté» par un seul agent immobilier, les délais de ventes sont plus courts, moins de trois mois en moyenne.

Le mandat semi-exclusif

Ni tout à fait simple, ni tout à fait exclusif, ce contrat permet de passer par un seul professionnel tout en conservant la possibilité de vendre vous-même.

Les plus : le professionnel va utiliser toutes ses armes pour conclure la vente et empocher la commission.

Le moins : les agents ne vous proposent pas immédiatement cette formule hybride, mais en insistant un peu, ils préféreront l’accepter plutôt que de voir un beau bien leur échapper.

Notre avis : C’est une bon compromis pour les propriétaires qui souhaitent s’investir dans la mise en vente, tout en profitant de l’expérience d’un professionnel. Les agents ne le proposent pas toujours spontanément.

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original

Vente d’un logement : quel contrat signer avec l’agence immobilière ? – Le Revenu
Étiqueté avec :