Inauguration du nouvel immeuble accueillant à Vienne la “Maison du Département” rassemblant désormais tous les services – Vivre villes

En compagnie de Thierry Kovacs, maire de Vienne et de Patrick Curtaud, conseiller départemental, Jean-Pierre Barbier, président du Département de l’Isère a inauguré vendredi matin la “Maison du Département-Isère Rhodanienne”, située 3 quai Frédéric Misral (dans le prolongement du quai Riondet, le long du Rhône) et où travaillent une centaine de fonctionnaires.

Le nouveau bâtiment de 2 400 m² sur trois étages qui remplace l’ancienne passoire thermique, se veut exemplaire sur plan de l’efficacité énergétique.

C’est ce qu’a expliqué, Franck Devigne, l’architecte viennois du cabinet d’architectes Docks Architecture qui, avec les bureaux d’études d’Ingerop-Vienne est à l’origine de ce bâtiment qui présente pour les Viennois et les habitants de l’Isère Rhodanienne l’avantage de réunir tous les services sur un seul site, ce qui représente une centaine d’agents des services Aménagement, Autonomie, Développement social, Education, ainsi que Enfance-famille.

Sa particularité : il est doté en façade de lames qui sont orientables et permettent donc vu l’orientation est-ouest du bâtiment, de limiter si nécessaire l’action du soleil.

A la différence de l’ancien, le nouveau bâtiment est de surcroît sur-isolé, ce qui limite fortement les déperditions de chaleur l’hiver et protège des rayonnements l’été.

Il est équipé d’une chaudière à gaz à condensation, plus performante que le chauffage électrique de l’ancien bâtiment très énergivore.

Pas de clim préjudiciable pour l’environnement dans ce bâtiment, mais un système de “géo-cooling”, via un rafraichissement qui s’opère par un pompage dans la nappe phréatique et par la circulation d’eau à 15°C dans des tuyaux, ce qui fournit une « climatisation » gratuite, favorisée, par ailleurs, par une toiture végétalisée.

A l’arrivée, ce nouveau bâtiment est 30 % plus performant que les constructions répondant à la règlementation thermique RT 2012, explique ainsi l’architecte.

Et au total, sa consommation d’énergie a été diminuée de 26 %.

De surcroît, un système de récupération de l’eau de pluie a été mis en place sous le parking de 60 places pour alimenter les chasses d’eau.

Outre les bureaux, le nouveau bâtiment comprend notamment des salles de réunion, des locaux logistiques, une salle de conférence modulable d’une capacité de 100 personnes, ainsi que deux centres médico-sociaux.

Tout ceci a évidemment un coût, non négligeable : l9,7 millions d’euros TTC.

« Cette inauguration est l’aboutissement d’un projet auquel les élus départementaux et moi-même réfléchissons depuis 2015. Il s’agissait de réunir tous les agents et leurs services, répartis jusqu’ici sur trois sites, dans un seul et même bâtiment pour que l’accueil des usagers soit simplifié et pour permettre plus de continuité et de transversalité dans leur accompagnement. Nous avons aujourd’hui un cadre de travail tout neuf, plus fonctionnel, plus confortable et plus respectueux de l’environnement”, s’est félicité Jean-Pierre Barbier, lors de cette inauguration.

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original