Immobilier. Prix, crédit, taux d’emprunt… Les réponses d’un courtier à vos questions – Ouest-France

Partout dans l’Hexagone, les prix des biens immobiliers ont considérablement grimpé et il devient de plus en plus difficile de décrocher un prêt pour acheter. Taux d’emprunt, délai d’obtention d’un crédit, flambée des prix… Voici six questions auxquelles Gilles Derasse, courtier en prêts immobiliers chez Groupe Conseil Financement, a répondu.

Faire appel à un courtier

1. Combien ça coûte de passer par un courtier ?

Bonne question Matthieu. Les courtiers appliquent des honoraires de courtage. Soit en pourcentage du montant emprunté, soit au forfait. Cela peut aussi varier en fonction de la complexité du dossier. Évidemment, ces honoraires sont annoncés dès le départ et ne sont payables qu’à la finalisation du dossier (donc uniquement lorsque le client accepte son offre de prêt).

2. Est-il préférable de faire appel à un courtier ?

Héloïse, le courtier est censé vous apporter une compétence et un accompagnement que bon nombre d’acheteurs n’obtiennent pas forcément auprès de leur conseiller bancaire habituel. En premier lieu, le courtier est un interlocuteur objectif pour définir votre capacité d’emprunt, donc votre budget d’achat. Lorsque votre projet est lancé, le courtier vous accompagne pour un gain de temps (choix du meilleur partenaire bancaire en fonction des spécificités de chaque dossier) et d’argent (taux négocié, optimisation de l’assurance et des frais annexes).

3. Le fait de passer par un courtier nous permet-il d’obtenir un meilleur taux ?

Dans la grande majorité des cas, le fait de passer par un courtier vous permet d’obtenir un meilleur taux Christine. Il sélectionnera l’établissement le plus adapté à votre dossier. Au moment de la demande de prêt, rien ne garantit l’acquéreur que sa banque sera la mieux positionnée sur le marché. Le courtier accède à l’ensemble du marché et peut ainsi pleinement faire jouer la concurrence. Il faut également préciser que les courtiers sont des apporteurs d’affaires pour les banques et, qu’à ce titre, ils ont accès à des barèmes de taux privilégiés.

Lire aussi : Crédit immobilier : l’avantage de faire appel à un courtier ne se limite pas au taux d’intérêt

Capacité d’emprunt, hausse des prix, prêt immobilier…

4. Quel est le délai d’obtention d’un crédit immobilier ?

Sylvie, il vous faut compter un délai moyen de cinq à six semaines pour obtenir une offre de prêt. Il faut préciser que l’accord de principe est obtenu dans un délai bien plus rapide (cinq à dix jours après le dépôt d’un dossier complet).

5. Comment est calculée la capacité d’emprunt si on a des revenus supplémentaires obtenus par la location de biens sur lesquels on a déjà des emprunts en cours ?

Mathieu, les revenus locatifs sont pondérés à 70 % par la très grande majorité des banques. Ils s’ajoutent aux autres revenus nets imposables (salaires, honoraires, etc.). En parallèle, les mensualités des prêts en cours sont prises en compte en intégralité dans les charges. Elles s’ajoutent à la charge sur la résidence principale (loyer ou crédit), ainsi qu’aux autres charges (crédits à la consommation, automobile, etc.). Le rapport charges/revenus ne doit pas dépasser 33 %, hors assurance, et 35 %, assurance comprise.

6. Sachant que les taux d’emprunt montent, que la durée des prêts (20-25 ans) est souvent à son maximum ainsi que le taux d’endettement (35 %), les prix de l’immobilier peuvent-ils encore monter ou ne vont-ils pas finir par se stabiliser, voire chuter ?

Christophe, les taux ont augmenté récemment mais restent, historiquement, très favorables. Le respect du taux d’endettement est plus encadré depuis deux ans et nous estimons que c’est une mesure destinée à éviter certaines dérives. L’impact de ces deux facteurs ne nous semble pas encore quantifiable sur les prix. C’est plus le rapport entre l’offre et la demande qui va conditionner le marché.

Immobilier. Prix, crédit, taux d’emprunt… Les réponses d’un courtier à vos questions

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original