Côtes-d’Armor. Un énorme incendie ravage la plateforme logistique de Lidl en construction à – Maville.com

Plus de cent pompiers sont mobilisés en cette nuit du mercredi 8 au jeudi 9 juin 2022, pour combattre un violent incendie qui s’est déclaré dans la future plateforme logistique de Lidl, en construction à Châtelaudren-Plouagat (Côtes-d’Armor). Les riverains ont été surpris par de grosses explosions vers 23 h. Vers 3h, la moitié du bâtiment de 56 000 m² était sinistrée et le feu n’était pas maîtrisé. Deux pompiers ont été blessés lors de l’intervention.

« Vers 23 h, il y a eu une énorme explosion. Les murs de la maison ont tremblé, on est sorti immédiatement. » En fin de soirée ce mercredi 8 juin 2022, un couple vivant dans le hameau de Ville Neuve Maros à Plouagat (Côtes-d’Armor) a eu une grosse frayeur. L’explosion venait de ce gigantesque bâtiment de 56 000 m² en construction tout près de chez eux. En sortant, ils ont découvert les flammes de plusieurs mètres de hauteur.

photo la plateforme logistique de lidl, en construction depuis un an à châtelaudren-plouagat, a été ravagée par un incendie dans la nuit du 8 au 9 juin 2022 © ouest-france

La plateforme logistique de Lidl, en construction depuis un an à Châtelaudren-Plouagat, a été ravagée par un incendie dans la nuit du 8 au 9 juin 2022 © OUEST-FRANCE

L’enseigne allemande Lidl construit depuis un an sa future plateforme logistique régionale à cet endroit, au bord de la RN12 (axe Rennes-Brest). L’explosion, qui proviendrait de bouteilles de gaz selon la gendarmerie, aurait envoyé des projectiles enflammés à des centaines de mètres à la ronde. Elle n’aurait pas fait de victime.

Deux pompiers blessés en début d’intervention

Mais l’incendie s’est propagé très vite à la structure. Des dizaines de pompiers ont été appelés à se rendre sur place en provenance des casernes de Bégard, Goudelin, Guingamp, Lanvollon, Paimpol, Plélo, Plouha, Pordic, Quintin ou encore Saint-Brieuc. Ils ont été rejoints au cours de la nuit par d’autres équipes venues de tout le département des Côtes-d’Armor. A 3 h, 107 pompiers combattaient les flammes, provenant de 19 casernes avec une trentaines d’engins. Un poste de commandement a été installé sur le site. Le directeur du Sdis, le colonel Jean Moine, s’est déplacé sur les lieux. Au tout début de l’intervention, deux sapeurs-pompiers ont été légèrement blessés.

Le feu pas maîtrisé à 3 h

photo la plateforme logistique de lidl, en construction depuis un an à châtelaudren-plouagat, a été ravagée par un incendie dans la nuit du 8 au 9 juin 2022 © ouest-france

La plateforme logistique de Lidl, en construction depuis un an à Châtelaudren-Plouagat, a été ravagée par un incendie dans la nuit du 8 au 9 juin 2022 © OUEST-FRANCE

Vers minuit et demi, 20 000 m² de bâtiment étaient en proie aux flammes. Une heure plus tard, la moitié de la structure (56 000 m², 20 m de hauteur) était enflammée. A 3 h, « 28 000 m² sont sinistrés », annonce le centre opérationnel d’incendie et de secours (Codis). « Le feu n’est pas maîtrisé, nous sommes actuellement dans une action massive avec 7 lances à incendies. »

Le maire aux côtés des riverains

Les voisins du hameau de la Ville Neuve Maros, incapables de dormir, se sont rassemblés autour d’une table de pique-nique et d’un verre. Le maire Olivier Boissière est venu patienter avec eux, échanger et les rassurer. « Les pompiers disent que vous pouvez rentrer chez vous », a-t-il indiqué aux voisins vers 1h45. Les gendarmes et la direction interrégionale des routes de l’Ouest sécurisent la zone de Kertedevant. L’échangeur a été fermé à la circulation. Les gendarmes invitent les riverains à rester chez eux et à se calfeutrer.

photo la plateforme logistique de lidl, en construction depuis un an à châtelaudren-plouagat, a été ravagée par un incendie dans la nuit du 8 au 9 juin 2022 © ouest-france

La plateforme logistique de Lidl, en construction depuis un an à Châtelaudren-Plouagat, a été ravagée par un incendie dans la nuit du 8 au 9 juin 2022 © OUEST-FRANCE

Déjà remontés contre ce chantier titanesque à 95 millions d’euros près de chez eux, des riverains s’agaçaient, ces derniers mois, des bruits qu’ils entendaient la nuit. « On est reparti pour un an ou deux de travaux, déplore un habitant. Il va y avoir des études sur la structure sûrement, et il va falloir reconstruire… » De leur côté, les pompiers s’apprêtaient à passer la nuit et la matinée sur place pour venir à bout de cet incendie.

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original