Plus d’un mois après l’effondrement, place au renouveau. Près de la place Mangin sur l’île de Nantes, le chantier le long des berges prend une nouvelle tournure. Dans la nuit du mardi 16 au mercredi 17 novembre 2021, un pan entier de berge s’est en effet entièrement décroché sur une cinquantaine de mètres de longueur. 

Aucune victime à déplorer, mais depuis, tout le secteur est sécurisé et interdit au public. Pour l’instant, on ne connait pas les causes précises de l’effondrement. Fondations de plusieurs siècles devenues trop usées, racines d’arbres qui font bouger le terrain le long de la berge… Peut-être une combinaison de tous ces facteurs selon Nantes Métropole. 

Des analyses de terrain

Après l’effondrement, Nantes Métropole a dans un premier temps remplacé une canalisation d’eaux usées. Une mesure d’urgence avant de s’attaquer à la sécurisation du périmètre, et voir s’il n’y a pas d’autre mouvement de terrain. Des analyses toujours en cours. Selon les services qui s’occupent du chantier, elles devraient durer jusqu’à fin janvier 2022. Quant aux immeubles situés quelques mètres en face de la berge effondrée, aucune inquiétude selon Nantes Métropole. Leurs fondations sont complètement indépendantes de celles du bord de Loire. 

Suite à ces analyses, il sera ensuite possible de définir durant le premier trimestre de 2022 la meilleure solution pour remplacer tous ces mètres cube de terre partis dans le fleuve ligérien. Et là encore, il faudra compter quelques mois avant de lancer d’éventuels travaux de remblai et de remplacement de la berge. 

Fin de chantier prévue pour 2023

Les responsables du chantier souhaitent en tout cas terminer les travaux début d’année 2023 et rouvrir dans la foulée la berge au public. En attendant, le secteur reste évidemment fermé au public avec de longues barrières grillagées. Pas de quoi non plus décourager certains curieux, qui ne peuvent s’empêcher de passer au-dessus pour voir de plus près l’avancée des travaux selon Nantes Métropole. Cette dernière les invite formellement à ne pas dépasser le périmètre du chantier, et cela pour leur propre sécurité. 

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Berge effondrée à Nantes : des travaux prévus jusqu’à début 2023 – France Bleu
Étiqueté avec :