Sélection de projets à surveiller dans votre région : Est – Le Moniteur

Chaque semaine, grâce à la veille réalisée par son partenaire « Vecteur Plus », « Le Moniteur » sélectionne des projets « à surveiller » (intentions de maîtres d’ouvrage, actes administratifs, décisions d’urbanisme, logements autorisés, etc.).

LOGEMENTS

A Venoy (89), l’Office auxerrois de l’habitat projette la réalisation de 10 logements.

A Stiring-Wendel (57), l’office public Moselis programme la réhabilitation de 80 logements, rue Jean-Burger, à partir de septembre prochain (isolation par l’extérieur, changement des menuiseries et installation d’une VMC).

Le montant du projet est estimé à 3,45 millions d’euros.

BÂTIMENTS PUBLICS

A Pontarlier (25), la communauté de communes du Grand Pontarlier va créer un centre nautique dans le secteur de la Plaine Pourny. Le maître d’œuvre sera désigné en mars 2023.

Le permis de construire sera déposé en octobre de la même année et les entreprises seront consultées début 2024.

Les travaux devraient démarrer en juin 2024 pour une ouverture prévisionnelle au printemps 2026. Le coût de l’équipement est estimé à 25,2 millions d’euros.

A Besançon (25), la Ville a décidé de restaurer le bâtiment du Hangar aux manœuvres et de l’aménager en une salle d’exposition, de spectacles et de séminaires.

La façade sera mise en valeur, et des sanitaires seront créés ainsi qu’un espace traiteur et des loges pour les artistes.

Le coût prévisionnel s’élève à 2 millions d’euros. L’ouverture est prévue en 2024.

A Mhère (58), la commune projette la création d’un gîte de groupes dans l’ancien presbytère. Le coût des travaux est estimé à 384 365 euros.

A Revin (08), la commune prévoit la création d’un pôle sportif et d’un espace dédié aux Restos du cœur dans l’ancien Lidl, rue Jean-Moulin. Le coût de l’opération est estimé à 1 million d’euros.

A Chacenay (10), la commune lancera les travaux de restauration de l’église en septembre. Ils seront réalisés en trois tranches pour un coût total de 358 030 euros.

A Mesnil-Saint-Père (10), le conseil départemental de l’Aube programme l’aménagement du littoral du lac d’Orient. Le projet, estimé à 17 millions d’euros, s’étendra sur 31 hectares et sera réalisé en trois phases.

La première débutera au premier trimestre 2023 et concernera le port et la Maison des lacs. La seconde phase visera le pôle sportif et les commerces autour de la halle sportive, enfin la troisième ciblera le front de lac.

A Macey (10), la commune va lancer une souscription pour financer les travaux de restauration de l’église Saint-Martin dont la première tranche devrait commencer fin 2022.

A Mailly-Champagne (51), la commune a confié à l’agence d’architecture rémoise Rodolphe Gissinger le projet d’embellissement et de consolidation de l’église Saint-Calixte. L’opération est estimée à 3 millions d’euros.

Le chantier sera réalisé en quatre phases sur quatre ans.

A Villerupt (54), la commune étudie le projet d’implantation d’une école européenne de 20 classes sur le site de Micheville.

A Pagny-sur-Moselle (54), la municipalité envisage de réhabiliter la ferme Heymonet pour y accueillir des cellules commerciales et une médiathèque.

Les travaux devraient commencer début 2023.

A Pierre-la-Treiche (54), la commune pense à transformer l’ancienne école en microcrèche et en cabinet médical pour un coût estimé à 800 000 euros.

A Bar-le-Duc (55), la Ville a décidé de rénover l’école Jean-Cocteau pour un coût estimé à 305 000 euros.

A Sorcy-Saint-Martin (55), la commune projette la création d’un terrain de football synthétique pour un coût chiffré à 886 997 euros.

A Guénange (57), la Ville engagera des travaux d’amélioration énergétique sur le bâtiment de l’hôtel de ville et rénovera la place bordant la mairie. Le chantier, d’un coût estimé à 1,5 million d’euros, devrait commencer fin 2022 pour se terminer au printemps 2024.

A Sarrebourg (57), la communauté de communes Sarrebourg Moselle Sud souhaite racheter l’ancien mess des sous-officiers. La tour de logements pourrait être démolie et l’ancien mess dédié à des organismes d’aide aux familles.

A Obernai (67), le groupe hospitalier Sélestat Obernai (GHSO) va bénéficier d’une enveloppe de 4 millions d’euros pour réaliser les travaux concernant les urgences de l’hôpital de Sélestat, dans le cadre de son plan de modernisation.

A ce montant devrait s’ajouter la même somme de la part de l’Agence régionale de santé (ARS). Les travaux pourraient commencer au second semestre 2023.

A Marckolsheim (67), la Ville souhaite créer un Ehpad de 110 lits.

A Sainte-Croix-en-Plaine (68), les élus municipaux ont retenu la société Osmose pour la mission de maîtrise d’œuvre relative à l’implantation d’équipements sportifs en libre accès sur le site de la Colombe.

L’avant-projet sera présenté fin juin. Le coût global a été évalué à 842 000 HT.

A Sausheim (68), le service départemental d’incendie et de secours du Haut-Rhin étudie le projet d’extension de la caserne de pompiers.

A Padoux (88), la commune envisage la création d’un city-park.

A Saint-Maurice-sur-Moselle (88), le département du Territoire de Belfort va acquérir le centre d’accueil de la Jumenterie. Le site sera rénové pour y accueillir des scolaires, des mineurs placés sous la responsabilité du département ou des entreprises dans le cadre de séminaires.

TRAVAUX PUBLICS

A Wildersbach (67), la communauté de communes de la Vallée de la Bruche a confié l’étude de programmation pour la mise en valeur du col de la Perheux à l’Atelier Moka (Mutzig).

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original