Lot-et-Garonne : garder les jeunes au club de football de Bias reste une priorité – LaDepeche.fr

C’est dans son club house de Loustalet maintenant climatisé que le FC Bias, riche de 192 licenciés, a tenu samedi matin, sous la présidence de Jean-Pierre Pereira, son assemblée générale de fin de saison.

Le rapport moral dressé par le responsable technique René Aït Chalal a porté sur l’école labellisée de football qui s’étoffe au fil des ans à travers toutes les catégories allant des U6/U7 aux U18/U19. Pour chacune d’elles, ont été évoqués les bons résultats obtenus dont notre journal s’est fait régulièrement l’écho et qui montrent la compétence et le dévouement de la douzaine d’éducateurs. L’accent a été mis sur la formation U15 qui, à l’issue de la phase de brassage du district lot-et-garonnais, s’est qualifiée pour le championnat interdistricts Lot-et-Garonne/Dordogne où elle a décroché le titre. Une performance qui lui vaudra de participer au championnat régional U16 en 2022-2023.

Un groupement avec Casseneuil

“Certes notre rôle est de permettre à nos jeunes éléments aux qualités requises d’aller tenter leur chance dans des clubs plus huppés comme ce fut le cas l’an passé pour Ange Yannis Okobé et Alice Campolo, explique René Aït Chalal. Mais nous devons tout faire pour garder nos joueurs.et les sortir du train-train départemental au profit d’une pratique plus diversifiée, donc plus motivante, à l’échelle régionale.” D’où l’idée qui a germé dans l’esprit des dirigeants de Bias et de leurs homologues de Casseneuil de former un groupement pour les footeux de 12 ans à 19 ans. “Attention, prévient René, il ne s’agit pas là d’une fusion, mais d’une simple entente à ce niveau d’âge, chaque club conservant son identité et son autonomie.” Le groupe concerné défendra un maillot marine et rouge avec le logo JSVL (Jeunesse Sportive Vallée du Lot). L’éventualité de la création d’une équipe senior à huit (à Bias ? à Casseneuil ?), indépendamment du groupement, a été mise sur le tapis. Cette formation évoluerait en compétition loisirs au niveau du district.

C’est un budget en équilibre de l’ordre de 36 000€ qu’a présenté Brahim Bouafia. Avant de clore la réunion, le président Jean-Pierre Pereira tint à remercier particulièrement celles qui font partie des femmes de l’ombre mais qui, en dehors du terrain, occupent une place prépondérante dans la vie du club. Bravo donc à Fabienne Pereira, Bouchra El Mrabet et Farida Hsinou qui, avec sourire et bonne humeur, tiennent la buvette, préparent les goûters et autres agapes, veillent au bon entretien des locaux et jouent les mamans poules auprès des petits.

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original