Dans la métropole bordelaise, la majorité des 28 communes, à commencer par les deux plus peuplées, Bordeaux et Mérignac, ne respectent pas la loi solidarité et renouvellement urbain (SRU), qui impose aux communes des grandes agglomérations françaises de disposer de 25% de logements sociaux d’ici 2025 – et doit être prolongée par la future loi 3DS. Certaines communes en deçà des 25%, dont le Bouscat, ont même vue cette part légèrement reculer ces dernières années. Saint-Aubin-de-Médoc, plus riche commune de la métropole, doit s’acquitter de lourdes pénalités du fait de ce retard.

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Bordeaux (dossiers, articles et enquêtes)
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de spectacles (théâtre, concert, cirque…)
  • Soutenez le journalisme d’enquêtes et d’investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Supprimez la publicité
  • Accédez en priorité à nos événements et nos rencontres dans votre ville

1€ le premier mois
puis 5€ par mois sans engagement

Je m’abonne

Je me connecte

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Logement social : quelles sont les communes hors la loi à Bordeaux Métropole ? – Rue89 Bordeaux
Étiqueté avec :