Logement d’abord : un plan d’actions contre la précarité dans la Nièvre – Le Journal du Centre

« Le plan Logement d’abord vise à réduire le nombre de personnes sans domicile, mais aussi à éviter que des personnes touchées par la précarité (économique, sociale, psychologique, etc.) atteignent le point de rupture et se retrouvent expulsées et à la rue. » L’État avait lancé deux appels à manifestation d’intérêt (AMI) pour créer des Territoires de mise en œuvre accélérée du Logement d’abord.

Le Conseil départemental a répondu au second AMI, en janvier 2021, et fait désormais partie des 45 territoires pilotes. Si la Nièvre apparaît moins touchée par le sans-abrisme, elle est davantage concernée par des situations de mal-logement diffuses et cachées, des publics « invisibles » avec des troubles psychiques non pris en charge et en risque de rupture.

Bâtiments anciens, faibles revenus : un Nivernais sur quatre est mal chauffé (février 2022)

Un plan d’actions a été défini pour deux années, de juin 2021 à fin 2023. Il prévoit de développer l’offre de logements adaptés pour les publics prioritaires, en augmentant le nombre de logements privés de petite surface gérés par l’agence immobilière à vocation sociale ASSIMMO 58, plus particulièrement en milieu rural ; en incitant à la rénovation de logements vacants grâce à des baux à réhabilitation conclus avec des propriétaires privés ou des collectivités pour des logements communaux sur l’ensemble du département ; en aidant les bailleurs sociaux à transformer leurs grands logements vacants en petites surfaces.

Équipe mobile et observatoire social

Il prévoit ensuite d’intervenir sur le terrain au contact des « invisibles », en constituant une équipe mobile pour intervenir, à la demande des maires*, auprès des publics les plus précaires (sur)vivant sous les radars de l’action sociale. Ce binôme, recruté début 2022, est composé d’une infirmière spécialisée en santé mentale et d’un travailleur social. 

Enfin, le plan inclut la création d’un observatoire social. Un professionnel a été recruté pour recueillir, exploiter et analyser toutes les données qui concernent les dispositifs liés au logement, à l’hébergement et à l’habitat. La mise en œuvre de ce plan d’actions est orchestrée par une coordinatrice, en poste au Conseil départemental depuis avril 2021. Enfin, un comité de pilotage rassemble les principaux partenaires de Logement d’abord dans la Nièvre.

Président du conseil départemental, Fabien Bazin nuance tout de même l’apport de ce plan, expliquant que si « le Département répond dès qu’il le peut aux appels à projets pour récupérer trois sous, de l’autre côté, le gouvernement a fait des coupes rases sur le logement social, qui a été dépouillé depuis cinq ans ». « Il y a peu de sans-abri dans le département, mais beaucoup de mal-logement » ajoute-t-il, pour justifier ce travail dans la Nièvre.

(*) Les maires peuvent joindre l’équipe mobile au 03.86.60.67.19 ou par mail : equipelda@nievre.fr.

Alain Gavriloff

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original