Législatives 2022 : En Guadeloupe, Marie-Luce Penchard, candidate soutenue par Renaissance, se désiste – 20 Minutes

Législatives 2022 : En Guadeloupe, Marie-Luce Penchard, candidate soutenue par Renaissance, se désiste – 20 Minutes

C’est un désistement surprise. Marie-Luce Penchard, ancienne ministre de l’Outre-mer de Nicolas Sarkozy et candidate aux législatives de la 4e circonscription de Guadeloupe soutenue par le parti présidentiel, a annoncé mardi retirer sa candidature pour le second tour. Ce retrait devrait entraîner de facto la victoire de son concurrent, Elie Califer, maire de la commune de Saint-Claude et candidat PS. Il avait recueilli au premier tour 38,61 % des voix, contre 19,88 % pour Marie-Luce Penchard.

Dans un post sur Facebook, la candidate soutenue par Renaissance, la nouvelle appellation de La République en marche, dénonce « un monde » où règnent « trop de faux-semblants, d’insincérité, de calculs personnels au détriment, bien souvent, de l’intérêt général », sans préciser ses accusations.

Un choix « dommageable pour la démocratie », selon le PS

« Les conditions n’étaient plus réunies pour continuer l’aventure » au deuxième tour, juge-t-elle. Arrivée deuxième dimanche, la fille de Lucette Michaux-Chevry, elle-même ministre de Jacques Chirac, explique abandonner non pas par « faiblesse », mais par « maturité politique » et « réalisme ».

Le PS local a fustigé le désistement de Marie-Luce Penchard comme « un coup dommageable pour la démocratie », privant les électeurs « de la confrontation d’idées à laquelle ils avaient droit ». Dans la 4e circonscription, la députée sortante, Hélène Vainqueur-Christophe (PS), ne se représentait pas.

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original