Lavelanet. Au fil du conseil communautaire – LaDepeche.fr

Le conseil communautaire du Pays d’Olmes a adopté tous les objets de l’ordre du jour dont ceux que nous présentons.

Outil d’information numérique. La CCPO souhaite augmenter sa visibilité et la diffusion d’information auprès des habitants du territoire. Ainsi, le conseil a adopté (moins deux abstentions), la demande d’aide au titre du plan France relance pour la mise en œuvre d’un outil d’information numérique par l’application Panneau Pocket, soit pour la collectivité seule, soit pour la collectivité et l’ensemble de ses communes membres. Telle une nouvelle version du panneau municipal, cette application a l’avantage d’apporter l’information directement au domicile des administrés via leur smartphone. Elle ne nécessite aucun réseau social, ni donnée personnelle.

Transhumance en Ariège. L’implication du pays d’Olmes est forte en faveur du milieu montagnard, forestier et agropastoral. Son partenariat dans le cadre de la première édition de la Fête de la montagne du Grand Site, l’an passé, en est une magistrale preuve. Sous l’impulsion des principaux acteurs de l’agriculture et du pastoralisme va être créée l’association Transhumance en Ariège. Cette démarche a pour objectif de structurer, labelliser, animer, promouvoir et vendre des évènements liés à l’agriculture de montagne et au pastoralisme, lié à une ambition de valoriser les territoires, ses pratiques, ses produits et plus globalement, la culture pastorale ariégeoise. L’adhésion à cette association s’élève à 100 euros l’an.

Fête de la montagne. La 2e Fête de la montagne du Grand Site sera lancée dimanche 22 mai. Dans le cadre du programme de découverte du Grand Site, des événements peuvent être éligibles à des aides à la diffusion de la part de la Région (50%), et du département (25%). La part de la CCPO s’élèverait à 601 euros.

Bâtiment multifonction en pied de pog. Le permis de construire du bâtiment multifonction en pied de pog de Montségur a été accordé en février 2019. En juillet 2021, un avenant au marché de maîtrise d’œuvre a été conclu, l’enveloppe prévisionnelle affectée aux travaux était portée à 335000 euros HT. Depuis, en vue du lancement du marché des travaux, la maîtrise d’œuvre a précisé le projet en tenant compte d’ajustements (sortie du transformateur, affectation de l’espace libéré, mur de soutènement et ajout de sanitaires supplémentaires). L’estimation des travaux a été portée 495500 euros HT.

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original