Jany Le Pen : que pense-t-elle vraiment de sa belle-fille Marine ? – Gala

Jany Le Pen, qui fête ses 90 ans ce 17 juin, a épousé Jean-Marie Le Pen en 1991 et est ainsi devenue la belle-mère de Marine Le Pen. Leurs débuts ont été chaleureux et complices, mais aujourd’hui, leurs relations sont plus que compliquées.

A propos de


C’est en 1991 que Jany Le Pen entre officiellement dans la famille Le Pen en épousant Jean-Marie. Celle qui a fêté ses 90 ans ce 17 juin est toujours aussi proche de son époux, mais moins de ses belles-filles et notamment de Marine Le Pen. Pourtant, il fut un temps où elles étaient complices. Jany Le Pen s’est rapidement sentie proche de ces jeunes femmes, âgées de 17, 21 et 23 ans lorsqu’elle les a connues. « Franchement, nous nous sommes beaucoup amusées », confessait-elle à Paris Match en 2015.

Elle était même l’une des confidentes de Marine Le Pen. « Je me souviens d’un été, à La Trinité, où Marine est venue s’asseoir sur le bord de ma baignoire. Elle avait des peines de cœur », raconte-t-elle, avant d’ajouter : « J’ai fait de mon mieux pour la réconforter, c’était un moment doux… » Tout a changé depuis. Quand les relations entre Marine Le Pen et son père commencent à se détériorer, Jany est stupéfaite de voir sa belle-fille changer complètement : « Elle brûle ce qu’elle a adoré. En ce moment, c’est son père… Elle est brutale, méprisante. »

Des relations qui vont jusqu’aux insultes

Marine Le Pen exclut son père du parti en août 2015. Pendant un temps, Jany Le Pen essaie d’arranger la relation entre le père et la fille. Mais rien n’y fait. Un jour d’été 2015, elle lui envoie un SMS : « Si tu voyais ton père, tu serais bouleversée. » L’ex-présidente du Rassemblement national lui balance des insultes : « Un SMS d’insultes, d’une violence folle, au ton ordurier. Cette haine ! Elle a des comptes à régler avec son père, à qui elle doit pourtant tout. »

Trois ans plus tard, pour les 90 ans de son père, l’ex-compagne de Louis Aliot met de l’eau dans son vin et accepte de fêter cet anniversaire en famille. Elle avait déjà rendu visite à son père pour la Fête des pères quelques jours plus tôt. « Que voulez-vous, je suis à l’âge des indulgences », avait-elle réagi, citée par le JDD. Depuis, les contentieux ont refait surface, Jean-Marie Le Pen se plaignant que sa fille ne prenne pas assez de ses nouvelles durant le confinement. Lors du “Portrait de la semaine” dans l’émission Sept à huit le 17 avril dernier, Marine Le Pen s’était livrée sur sa relation avec son père : « C’est vrai que c’est lui qui m’a fait aimer la politique. C’est lui qui m’a transmis sa passion de la France. » Avec la famille Le Pen, rien ne sera visiblement jamais simple.

Article écrit en collaboration avec 6Médias

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original