Guerre en Ukraine: Zelensky à Mykolaïv, les funérailles d’une figure du Maïdan, Sievierodonetsk sous le feu russe.. L’actu de ce 18 juin – Libération

terminé

L’essentiel

Guerre entre l’Ukraine et la Russiedossier

En ce 115e jour de conflit, le président ukrainien s’est rendu dans la ville portuaire de Mykolaïv, située tout proche de la ligne de front. Les Russes poursuivent leur offensive acharnée sur le Donbass.

En résumé :

– Le président Volodymyr Zelensky a salué le soutien apporté vendredi par Bruxelles au statut de candidat à l’Union européenne de l’Ukraine, une «nouvelle positive» pour son pays. Il s’est rendu ce samedi à Mykolaïv, dans le sud du pays.

– Moscou coupe progressivement ses livraisons de gaz à l’Europe. La France n’en reçoit plus depuis vendredi et les approvisionnements ont diminué vers l’Allemagne et l’Italie.

– Deux villes clés pour le contrôle du Donbass, Severodonetsk et Lyssytchansk subissent les plus gros des combats. Dans cette dernière, une frappe de missile vendredi sur la «Maison de la Culture», où étaient réfugiés des habitants de la ville, a fait quatre morts.

18h59

Le chef de la diplomatie de l’UE pointe le «danger de famine» provoqué par la Russie. Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a accusé ce samedi la Russie de mettre le monde en danger de famine avec le blocage des exportations de céréales de l’Ukraine et les restrictions sur ses propres exportations. Josep Borrell a dénoncé «le choix politique conscient de la Russie de militariser les exportations de céréales et de les utiliser comme un outil de chantage contre quiconque s’oppose à son agression» en l’Ukraine. Les menaces sur la sécurité alimentaire seront au centre des discussions des ministres des Affaires étrangères de l’UE lundi à Luxembourg.

16h48

Cinq civils tués et 12 blessés dans des bombardements à Donetsk, annoncent les forces prorusses. Cinq civils ont été tués et 12 autres ont été blessés ce samedi dans des bombardements ukrainiens à Donetsk, dans l’est séparatiste de l’Ukraine, indiquent les autorités locales prorusses dans un communiqué. «A la suite des bombardements des forces ukrainiens, cinq personnes ont été tuées et 12 autres ont été blessées dans la République populaire de Donetsk (DNR)», annonce l’état-major des autorités locales dans le communiqué publié sur Telegram.

13h10

Volodymyr Zelensky à Mykolaïv pour une rare visite hors de Kyiv. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, a effectué ce samedi, pour la première fois depuis le début de l’invasion russe, une visite dans la localité de Mykolaïv dans le sud de l’Ukraine. Un déplacement hors de la capitale Kyiv très rare depuis le début du conflit. Une vidéo, diffusée par la présidence ukrainienne, le montre en train d’inspecter un immeuble résidentiel très endommagé et tenir des réunions avec des responsables locaux. Mykolaïv, ville portuaire et industrielle, est toujours sous contrôle ukrainien, mais elle est proche de la région de Kherson, occupée par les Russes. Elle reste une cible de Moscou car elle se trouve sur la route vers Odessa, le plus grand port d’Ukraine.

12h59

Les autorités allemandes enquêtent sur de nombreux crimes de guerre potentiels. «Jusqu’à présent, nous avons reçu des centaines d’indices» dans ce sens, déclare ce samedi le président de l’Office fédéral de la police criminelle allemande (BKA), Holger Münch. Leur enquête ne porte pas seulement sur les auteurs de crimes de guerre en Ukraine mais aussi sur les responsables militaires et politiques de ces crimes. «C’est la partie la plus difficile de notre enquête, un travail de puzzle complexe», indique le responsable. «Notre objectif clair est d’identifier les responsables d’atrocités, de prouver leurs actes par nos investigations et de les traduire en justice» y compris en Allemagne, qui applique la justice universelle permettant d’y juger certains crimes quel que soit l’endroit dans le monde où ils ont été commis. Mais «cela peut prendre du temps» car les enquêtes liées à la guerre en Ukraine n’en sont qu’à leur «tout début», reconnaît Holger Münch.

12h30

Sievierodonetsk sous la pression étouffante des troupes russes. «Maintenant, les batailles les plus féroces se déroulent près de Sievierodonetsk. Les Russes ne contrôlent pas entièrement la ville», raconte ce samedi sur Telegram le gouverneur de la région orientale de Lougansk, Serguii Gaïdaï. «Dans les villages voisins, les combats sont très difficiles – à Toshkivska, Zolote. Ils essaient de percer mais échouent», déclare-t-il. Serguii Gaïdaï fait également état de «davantage de destruction» à l’usine chimique Azot à Sieverodonetsk, où des centaines de civils sont réfugiés. Le gouverneur souligne aussi que Lyssytchansk – une ville sous contrôle ukrainien séparée de Sievierodonetsk par une rivière – est «lourdement bombardée». «Ils ne peuvent pas s’en approcher et c’est pourquoi ils ne font que tirer sur la ville avec des frappes aériennes», a-t-il dit. La situation est «très dangereuse dans la ville».

11h05

A Kyiv, une foule aux obsèques d’une figure du Maïdan tué au combat. Des centaines de personnes ont afflué samedi au monastère Saint-Michel-au-Dôme-d’Or dans le centre de Kyiv pour assister aux obsèques d’un jeune militant ukrainien tué au combat dans l’Est. Roman Ratouchny, qui aurait eu 25 ans en juillet, était une figure du mouvement pro-européen du Maïdan. Il est mort le 9 juin près d’Izium, dans la région de Kharkiv, où les forces ukrainiennes affrontent l’armée russe depuis leur invasion le 24 février. Dans une tribune publiée par le Washington Post, la journaliste ukrainienne Nataliya Gumenyuk s’est émue de cette disparition : «Sa perte confirme quelque chose que tout le monde soupçonnait : cette guerre consomme le meilleur de notre peuple.»

10h20

Une médecin ukrainienne emprisonnée par l’armée russe libéré après trois mois de captivité. Une médecin ukrainienne a été libéré par les troupes russes après trois mois de captivité. Yuliia Paievska, connue sous le nom de Taira avait été arrêtée le 16 mars après avoir enregistré clandestinement et remis à des journalistes des images de l’hôpital où étaient soignés des blessés de guerre, notamment des soldats ukrainiens comme russes selon Associated Press. «C’est un si grand sentiment de soulagement. Mes mots peuvent sembler être ordinaires mais je ne sais même pas quoi dire», a déclaré son mari.

9h35

Les Russes consolident leur emprise sur l’île aux Serpents. En déployant plusieurs systèmes de défense, l’armée russe a réussi à renforcer son emprise sur l’île aux Serpents en mer Noire. Cela laisse présager qu’elle ne compte pas lâcher facilement ce point stratégique malgré les menaces que font planer les nouveaux systèmes d’artillerie et les tirs de missiles ukrainiens.

8h38

Des soldats américains disparus en Ukraine à la télé russe. Une chaîne de télévision publique russe a diffusé ce vendredi soir sur les réseaux sociaux des vidéos de deux Américains partis se battre comme volontaires auprès des forces ukrainiennes et portés disparus depuis plusieurs jours. Le président américain Joe Biden avait dit un peu plus tôt à la presse ne pas savoir où étaient les deux hommes, Alexander Drueke et Andy Huynh, deux anciens militaires américains dont les proches n’avaient plus de nouvelles depuis la semaine dernière. «Les Américains ne devraient pas aller en Ukraine», avait-il ajouté. Le département d’Etat américain a également fait état d’informations sur la disparition «lors de ces dernières semaines» d’un troisième citoyen américain. L’armée russe a affirmé par ailleurs qu’un peu moins de 7 000 «mercenaires étrangers», issus de 64 pays, étaient arrivés en Ukraine depuis le début du conflit et que près de 2 000 d’entre eux auraient été tués.

8h22

Le président ukrainien salue le soutien de Bruxelles. Après la recommandation de la Commission européenne vendredi d’octroyer à l’Ukraine le statut de candidat à l’UE, Volodymyr Zelensky dit ce vendredi soir «attendre un résultat positif» au sommet européen qui tranchera sur le sujet jeudi et vendredi prochain. «C’est la première étape sur la voie de l’adhésion à l’UE», selon lui. L’Ukraine «mérite ces nouvelles positives», a estimé le président ukrainien dans son intervention vidéo du soir, saluant une «réussite historique de tous ceux qui travaillent pour notre Etat». «Notre rapprochement avec l’Union européenne n’est pas seulement positif pour nous. Il s’agit de la plus grande contribution à l’avenir de l’Europe depuis de nombreuses années», a-t-il ajouté.

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original