“Faire revivre” le Collège Truffaut : le chantier de rénovation bat son plein au cœur de Lyon – Lyon Mag

Fermé depuis 2013, l’établissement va connaître un nouveau souffle dès 2023. La Métropole de Lyon, propriétaire des lieux, a initié la reconversion du site en 2016 dans le but de recréer un lieu de vie ambitieux et original en respectant les préconisations de conservation et de mise en valeur du bâtiment. Le tout en prolongeant sa vocation initiale en faveur de la jeunesse. “Le Collège Truffaut est un lieu emblématique, c’est important de valoriser le patrimoine et de le faire revivre”, introduit Grégory Doucet sur le chantier.
 
Le Collège Truffaut est donc un véritable emblème du patrimoine lyonnais. Linkcity Sud-Est et la SACVL se sont associés à une équipe de partenaires afin de proposer un lieu ouvert sur le quartier. “C’est un projet multi partenarial et on s’en réjouit vraiment”, précise le maire de Lyon. “Nous avons construit ce projet grâce à une multiplicité de savoir-faire et de métiers qui ont été complémentaires”, souligne Nathalie Perrin-Gilbert, adjointe au maire de Lyon déléguée de la Culture.  

La bâtisse, dont les portes se sont ouvertes en 1887, accueillera une résidence étudiante 100% sociale composée de 65 studios et 4 colocations. Il faudra compter 390 euros, charges comprises, pour 16m2, un luxe pour une localisation dans les Pentes. Les colocations seront occupées par des étudiants engagés de minimum 6h dans des actions solidaires réalisées dans le quartier de la Croix Rousse. 

Une auberge de jeunesse verra également le jour et proposera 210 lits sous l’enseigne Pilo. La vue sera imprenable sur la basilique de Fourvière. Un restaurant et un bar s’ajouteront à l’équation avec des produits locaux et de saison.  

Le gros projet de cette rénovation ce sont 500 m2 dédiés à l’association Lyon BD Organisation ainsi que l’Atelier Graphique, organe de création et de formation à la bande dessinée. “Grâce à ce projet, nous pouvons avoir un nouvel emblème culturel dédié au 9e art dans un lieu physique et dans la création. Un lieu consacré à la bande dessinée qu’on ne célèbrerait plus uniquement une fois dans l’année mais quotidiennement”, explique Grégory Doucet.

“Nous sommes partis de pas grand-chose et arriver à la création du plus grand pôle de BD d’Europe c’est un cadeau incroyable”, confie à son tour Philippe Brocard le président de Lyon BD Festival. L’Atelier comptera 22 postes de travail, un espace dédié à la médiation et un studio qui permettra de loger les autrices et auteurs en résidence.

Dans une logique “d’ouverture vers le quartier et la vie locale”, des salles dites plurielles seront inaugurées. Elles seront destinées aux activités associatives. Des propositions quant à leur fonctionnalité sont soumises à un budget participatif. 

Enfin, c’est une crèche de 20 berceaux gérée par Les Petits Chaperons Rouges qui trouvera sa place.

Le coût de la rénovation s’élève à environ une quinzaine de millions d’euros. 

A.B.

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original