CARTE. Législatives 2022 dans le Val-d’Oise : Raz-de-marée de la Nupes, découvrez les résultats du premier tou – France 3 Régions

A l’issue du premier tour des législatives, ce dimanche 12 juin 2022, l’alliance de la gauche, la Nupes, arrive en tête dans neuf des dix circonscriptions et terrasse le parti présidentielle. Retrouvez les résultats pour les circonscriptions situées dans le Val-d’Oise.

Près de 733 000 Valdoisiens inscrits sur les listes électorales étaient appelés à élire leurs représentants à l’Assemblée nationale ce dimanche. Le département est composé de 10 circonscriptions.

L’alliance de la gauche, la  Nupes, arrive en tête dans neuf des dix circonscriptions et terrasse le parti présidentielle. L’extrême droite ne se hisse au second tour que dans une circonscription, la 9e (Goussainville, Gonesse) avec Jean-Baptiste Marly, arrivé derrière le candidat de la Nupes Arnaud Le Gall. 

Au premier tour de l’élection présidentielle, le leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon était arrivé en tête avec 33,17%, devant Emmanuel Macron (26,09%), et s’était même largement imposé dans la majorité des grandes villes du département (Garges-lès-Gonesse, Argenteuil, Villiers-le-Bel, Sarcelles).

1ere circonscription : Beaumont-sur-Oise, Magny-en-Vexin, Marines, Pontoise, La Vallée-du-Sausseron, Vigny

La Nupes arrive en tête dans cette circonscription, la seule tenue par un député LR, Antoine Savignat depuis une législative partielle en 2018. Leïla Ivorra recueille 28,2 % des suffrages et devance la candidate de la majorité présidentielle, Emilie Chandler ( Ensemble !) élue avec 23,78 % des voix. Philippe Pierre, le candidat RN obtient 21,03 % des voix. Le député sortant Antoine Savignat, candidat des Républicains se place en 4e position avec 11,95 % des suffrages.

3e circonscription : Canton de Beauchamp/ Canton de Cormeilles-en-Parisis/ Canton d’Herblay/ Canton de Taverny

Là encore, la Nupes se place en tête avec l’élection de Carine Pellegrin, de Génération Ecologie. La candidate obtient 29%. Elle est talonnée par la candidate de la majorité présidentielle Cécile Rilhac, Ensemble !, qui obtient 28,4 % des suffrages. Romana Laurini la candidate RN obtient 16,14% des voix.

4e circonscription : Eaubonne, Ermont, Franconville, Saint-Leu-la-Forêt

La députée sortante Naïma Moutchou, proche d’Edouard Philippe et investie par la coalition Ensemble! dans la 4e circonscription, arrive en seconde position avec 29,03% des voix derrière la candidate Nupes Karine Lacouture. 

6e circonscription : Enghien-les-Bains/ Saint-Gratien/ Sannois/ Soisy-sous-Montmorency

L’insoumise Gabrielle Cathala, (Nupes) se qualifie pour le second tour avec 29,8 % des suffrages. Estelle Folest candidate pour la majorité présidentielle (Modem) est en ballotage défavorable avec 22,3 % des voix.

Nathalie Elimas, la députée sortante avait été élue sous l’étiquette LREM en 2017 n’a pas été investie par la majorité présidentielle en 2022. Elle lui a préféré Estelle Folest. Le 5 mars dernier, Nathalie Elimas, alors secrétaire d’Etat chargée de l’Education prioritaire, avait été contrainte de quitter le gouvernement. Elle était alors visée par une enquête administrative pour harcèlement moral. Elle n’obtient que 8,6 % des suffrages pour ce premier tour.

Dans la 8e circonscription : Garges-lès-Gonesse Est/ Villiers-leBel/ Garges-lès-Gonesse Ouest/ Sarcelles Nord-Est, le poids lourd local François Pupponi, investi par Ensemble!, (Modem) est lui mis en difficulté dans sa course au quatrième mandat par le candidat de la Nupes. Carlos Bilongo Nupes LFI, est qualifié pour le second tour des élections avec 37,1% des voix. Il devance François Pupponi, l’ancien maire de Sarcelles, qui est en ballotage défavorable avec 24,4 % des voix.

9e circonscription : Goussainville, Gonesse

L’extrême droite ne se hisse au second tour que dans cette circonscription avec Jean-Baptiste Marly, arrivé derrière le candidat de la Nupes Arnaud Le Gall. La députée sortante Zivka Park (Ensemble!) est éliminée. 

10e circonscription : Cergy Nord/ L’Hautil 

Avec 17 candidats, cette circonscription, la plus convoitée du Val-d’Oise, voit le candidat de la Nupes, Aurélien Taché arriver en tête, élu avec 32,85 % des suffrages. Élu député de la majorité en 2017 (face à la candidate de la France insoumise), il a quitté LREM en 2020. Le candidat de la majorité présidentielle est en ballottage défavorable : Victorien Lachas LREM recueille 23,5 % des suffrages.

Les électeurs du Val-d’Oise ne se sont guère déplacés aux urnes ce dimanche. Le taux d’abstention frôle les 57 %. Tout comme en 2017.

Il y a cinq ans, la plupart des circonscriptions avaient été remportées par la majorité présidentielle. Les Valdoisiens avaient élu :

  • 8 députés LREM
  • 1 députée MoDem
  • 1 député PS

A noter que dans la 1ère circonscription, l’élection d’Isabelle Muller-Quoy (LREM) a été annulée en novembre 2017. Antoine Savignat (LR) a remporté la législative partielle organisée l’année suivante.

Dans la 8e circonscription, le député sortant François Pupponi, membre du Parti socialiste jusqu’en 2018, a depuis rejoint le Modem. Enfin dans la 10e circonscription, Aurélien Taché, élu en 2017 sous l’étiquette LREM, a quitté le parti d’Emmanuel Macron en 2020 avant de rejoindre la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes).

Au premier tour des législatives en 2017, le taux d’abstention avait atteint 56,09% dans le département.

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original