Pas d’augmentation des taux d’imposition en 2022. Le credo préféré de la majorité des maires – et des administrés – a été respecté à Olivet. Ici plus qu’ailleurs, il aurait été étonnant que la ville prenne une autre orientation alors que son maire a obtenu la tête du président de la Métropole sur fond de divergences de vues fiscales.

Pas de hausse à Olivet donc, mais une “pression fiscale” qui reste forte, aux yeux de l’opposition, dans une commune où impôts et taxes font entrer dans les caisses de la ville plus de 22,5 millions d’euros sur un budget total de 42,8 millions.

“Je rappelle que la taxe d’habitation a été entièrement supprimée, les impôts locaux ont diminué ces trois dernières années, s’est défendu Matthieu Schlesinger. Aujourd’hui, la charge repose uniquement sur les contribuables propriétaires, les locataires ne paient plus d’impôt, ce qui représente, entre 30 et 40 % des Olivetains.”

Au final, le budget a été adopté sans heurts, lors de ce conseil municipal du lundi 13 décembre. Selon le maire d’Olivet, il se déploiera autour de trois axes : la transition écologique, “l’engagement envers les familles”, notamment au travers de la réhabilitation de l’école du Poutyl et “l’animation de la ville”, avec la reconduction du festival “La Bamboche”.

Le gymnase du Beauvoir et la mairie

Au rayon des investissements, le conseil municipal a adopté le programme de rénovation du gymnase du Beauvoir qui va s’étaler sur trois ans pour une enveloppe globale qui se situera autour de 4,2 millions d’euros. L’opposition, par la voix de Gile De Sousa, a regretté le “flou” qui entoure le projet. Matthieu Schlesinger a rappelé qu’à ce stade il s’agissait d’une estimation des services de la ville qui comprend la rénovation énergétique et du parquet de ce bâtiment datant des années 1960, ainsi que la création de nouveaux vestiaires.

Autre investissement de taille : le programme de rénovation énergétique des bâtiments du “site mairie” sera également lancé en 2022, pour un montant estimé à 3,4 millions d’euros.

Une enveloppe de 650.000 € pour les assos

Du côté des subventions, une enveloppe d’un peu plus de 651.000 € sera répartie entre 78 associations de la ville en 2022. Sans surprise, sport et culture se taillent la part du lion.

La principale bénéficiaire est la maison des jeunes et de la culture (138.000 €). On retrouve ensuite l’USMO basket-ball (34.500 euros), l’USMO football masculin (34.000 €), l’USMO tennis de table (29.000 €) et l’USMO tennis (28.500 €).

À noter que le Handball Saint-Pryvé/Olivet (2.500 €) et Olivet bicross (1.000 €) bénéficieront du dispositif d’accompagnement à la crise sanitaire, pour faire face à la baisse du nombre de leurs adhérents.

A. C.

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Budget 2022 : deux nouveaux chantiers importants lancés à Olivet – La République du Centre
Étiqueté avec :