Rue de Paris, une longue la palissade protège le terrain d’une friche industrielle. Sur le site, plusieurs logements vont bientôt sortir de terre après plusieurs années d’attente.

Des entreprises de métallurgie et de fabrication d’outils de précision ( SANDVIK puis la CGEC) ont successivement occupé le terrain de près de 7000 m2 . L’activité a cessé il y a plus d’une dizaine d’années.

Un immeuble et un béguinage

La municipalité a donc souhaité faire construire 34 logements locatifs sociaux sur l’emprise laissée en friche.

Le terrain se trouve en effet à quelques centaines de mètres du centre-ville, près des services et des commerces.

Le programme, réalisé en deux phases, se décompose en un immeuble et un béguinage, destiné aux personnes âgées*. La première tranche des travaux porte sur quinze logements en front de rue.

En 2017, la  Société d’Aménagement de l’Oise (SAO) a été missionnée par la commune pour démolir les bâtiments industriels.

De son côté, l’Etablissement Foncier Local des territoires de l’Oise et de l’Aisne a procédé cet été à la dépollution du site.

Premiers coups de pioche au 1er trimestre

Oise Habitat vient donc de déposer le permis de construire. Le prix de la cession du terrain est d’un peu plus de 112 000 euros. L’opération a bénéficié d’une subvention “fonds friches” de l’Etat, d’un montant de 170 000 euros.

Le maire de Breteuil, Jean Cauwel attend les premiers coups de pioche impatiemment.

“On peut espérer voir quelque chose sortir de terre au premier trimestre pour une fin de chantier en 2023. On offrira alors des logements aux habitants de Breteuil-sur-Noye et de l’extérieur “.

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Breteuil-sur-Noye : 34 logements sociaux bientôt construits sur l’ancienne friche – Le Bonhomme Picard
Étiqueté avec :