Avec ses résidences premium, Colonies réinvente la colocation – Capital.fr

Lorsque les trois fondateurs de cette jeune pousse ont souhaité s’installer en coloc, ils n’ont trouvé aucun aucun appartement correspondant à leurs exigences de jeunes citadins actifs. Ils ont alors imaginé Colonies : des résidences avec de vrais studios et de grands espaces partagés (jardin, terrasse, salle de sport, piscine), pour un loyer mensuel de 700 à 1 200 euros (pour un coliving de 10 à 20 personnes), charges, ménage et abonnement Internet compris. «Vu l’état du marché de la location dans les grandes villes, le coliving est un concept déjà ancien, mais notre approche fait toute la différence. On organise des événements dans chaque résidence pour favoriser l’esprit communautaire», raconte Alexandre Martin, l’un des fondateurs.

«Colonies répond au besoin de nomadisme des nouvelles générations, demandeuses de flexibilité et d’une expérience plus sociale, ajoute Mathias Flattin, associé chez Axeleo Capital. Quant au modèle, il est idéal pour le propriétaire.» Pour dénicher des logements, la start-up, qui a levé 41 millions d’euros au total, travaille avec des investisseurs, des promoteurs, assureurs et fonds immobiliers, qui lui confient la gestion et l’exploitation de leurs biens. LBO France lui a ainsi prêté 180 millions d’euros pour qu’elle acquiert des appartements en son nom et les gère à sa place.

Après signature du contrat avec le propriétaire, la start-up décore et aménage la résidence via son bureau d’architecte interne. Et trouve les locataires. Composée d’une centaine de collaborateurs, la jeune pousse exploite pour l’heure 50 habitations (700 résidents au total). Elle est présente en Ile-de-France, à Berlin et dans 5 autres villes françaises. Et compte ouvrir à Bruxelles, Lyon et Nantes cette année. livecolonies.com

Pourquoi ça marche. Pour le prix d’un studio, la start-up propose des logements avec des parties communes attrayantes.

Recevez nos dernières news Chaque semaine votre rendez-vous avec l’actualité immobilière.

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original