152 jeunes du Service national universel célèbrent l’Appel du 18 juin à Saint-Julien-les-Villas – L’Est Eclair

Stéphanie MUNIER

Rares sont ceux qui, à l’époque, l’ont entendu lors de sa première diffusion. Passé à la postérité comme l’acte fondateur du gouvernement de la France libre et de l’appel à la Résistance, l’Appel du 18 juin ne sera réellement entendu par les masses que 4 jours plus tard lors de sa rediffusion sur les ondes de la BBC, la célèbre radio anglaise.

Cérémonie avancée d’une heure

Comme chaque année, un hommage a été rendu à cet appel dans les communes. Dans l’Aube, près de 152 jeunes en SNU (Service national universel) étaient rassemblés derrière la mairie de Saint-Julien-les-Villas. Une cérémonie avancée d’une heure en raison de la forte chaleur. Une précaution qui n’était pas inutile tant le mercure était décidé à monter vite et fort, même hier matin à 9 h 30.

Mais les jeunes engagés dans le cadre du SNU ont tenu bon, droits et fiers sur le parvis de la Maison du patrimoine. Des jeunes venus de Meurthe-et-Moselle et de région parisienne (Paris, Yvelines, Essonne et Val-de-Marne) et actuellement en séjour de cohésion de 12 jours au domaine du Bel-Air à Bar-sur-Seine. « Le SNU comporte plusieurs phases : d’abord le séjour de cohésion qui dure 12 jours puis une mission dans un secteur choisi par les jeunes (police, gendarmerie, pompiers, culture, aide à la personne) pour 12 autres jours. Ensuite, ils peuvent poursuivre sur un engagement plus classique comme entrer dans la réserve. Le SNU permet de faire découvrir les valeurs de l’engagement et s’adresse à tous les jeunes de 15 à 17 ans », explique le chef de centre du SNU dans l’Aube, Éric Mizelle.

Jean-Michel Viard, maire de Saint-Julien-les-Villas, a salué l’engagement de ces jeunes « envers la République, la France, la démocratie et les valeurs de notre République que sont la liberté, l’égalité et la fraternité. Ces valeurs vous motivent et vous permettent de construire votre avenir et l’avenir de la France. »

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original